Les avantages de l’imagerie par ultrasons

formation échographie

En matière de santé reproductive des femmes, peu de progrès médicaux surpassent l’échographie. Cette technologie polyvalente permet aux médecins de surveiller attentivement votre santé et de la diagnostiquer avec précision.

C’est pourquoi beaucoup de cliniques font de l’échographie un élément clé de nos services complets. Nous examinons ici de plus près comment cette technologie de pointe peut vous être utile.

Les avantages de l’échographie

Une imagerie polyvalente

Par rapport aux rayons X, qui permettent de prendre des images de vos os, les ultrasons nous donnent un meilleur aperçu de vos tissus mous. Cela signifie que nous pouvons tout faire, de la surveillance d’un bébé dans l’utérus à la détection de problèmes potentiels dans la vessie, les ovaires, l’utérus, le col de l’utérus et les trompes de Fallope.

Bien évidemment, cela est important que le professionnel de la santé soit bien formé pour utiliser correctement la technologie dans son cabinet médical. Sur ce sujet, Echofirst propose plusieurs types de formation en échographie qui s’adressent aux professionnels de la santé. Vous trouverez plus de détails sur les cours d’échographie en médecine générale en visitant echofirst.fr/formations/categorie/medecine-generale.

Largement accessible

L’échographie est non seulement l’une des technologies d’imagerie les plus précises, mais aussi la plus rentable et la plus accessible.

Non invasif

La douleur vous inquiète ? Vous avez peur des aiguilles ? Vous n’êtes pas le seul. La bonne nouvelle, c’est que l’échographie n’est pas invasive et ne nécessite aucune piqûre. À part une légère pression lorsque nous déplaçons la baguette, vous ne devriez ressentir aucune gêne.

Moins de risques

Les tomodensitogrammes et les radiographies comportent un risque d’exposition aux rayonnements ionisants, mais pas l’échographie. L’échographie utilise la puissance des ondes sonores pour prendre des images de vos tissus mous et n’a pratiquement pas d’effets nocifs.

Quand réaliser une échographie ?

L’échographie est un élément essentiel des soins prénatals, mais elle est également utilisée comme outil de diagnostic. Si le patient présente des symptômes tels que des saignements irréguliers, des crampes, des douleurs pelviennes et des ballonnements, cela peut indiquer une anomalie au niveau des organes pelviens. Ces symptômes n’étant pas toujours faciles à diagnostiquer, les médecins ont souvent recours à l’échographie pour mieux comprendre ce qui se passe.

Comment se déroule une séance d’échographie ?

Pendant l’échographie, le patient s’installer confortablement sur la table d’examen. En règle générale, le spécialiste effectue une échographie sur la face externe de votre peau. Il applique un gel spécial qui favorise une meilleure conduction des ondes sonores vers la zone de traitement et il déplace la baguette sur la partie de votre corps que nous devons examiner.

Dans certains cas (par exemple en cas de problème avec les ovaires), le docteur peut demander une échographie transvaginale, au cours de laquelle il insère avec précaution la sonde dans le vagin afin d’obtenir une image encore plus précise de vos organes. Ce type d’échographie permet également d’examiner les parois musculaires de l’utérus.

Toutes les démarches à suivre pour réaliser une échographie seront abordées lors d’une formation Echofirst.